Rappel Gratuit

Nos conseillers vous
répondent du lundi au
vendredi de 9 h à 18 h
.

Saisissez votre n° de téléphone et cliquez sur OK

< Retour à la liste des conseils

Quel matériau de porte d'entrée choisir ?

Construire sa porte d'entrée, un bon défi pour tout bricoleur amateur. Seulement, avant de se mettre à la tâche, de monter le cadre (composé de deux montants et trois ou quatre traverses assemblées par des tenons ou mortaises), de mettre les panneaux dans les rainures et d'obtenir par la suite sa porte d'entrée à recouvrement ou à emboîtement, il est capital de choisir quel matériau sera utilisé.

Acier, PVC, alu, bois, composite ou encore verre, quel va être le matériau le plus en adéquation avec vos besoins ? Suivez le guide!

Envie de sécurité optimale ? L'Acier pour partenaire!

Une porte d'acier est LA formule magique pour un risque anti-effraction effleurant le 0.

Le matériau ne rouille pas comme le fer, ne se raye pas comme le verre, l'entretien n'est donc pas une contrainte. Cependant, il est à noter qu'étant un matériau conducteur, l'isolation entre l'intérieur et l'extérieur est plutôt faible et son esthétique pas très seyant lorsqu'il est seul.

Le conseil : Construire une porte en acier associé à un autre matériau tel le verre ou le bois.

Le bois, l'atout beauté

Une porte en bois rappelle le logis de Blanche-Neige perdue dans la forêt. C'est aussi le sentiment d'élégance des châteaux forts. C'est pourquoi une porte d'entrée en bois représente la force associée au design.

Mais attention, qui dit porte en bois, dit beaucoup d'impératifs : la sécurité est variable selon la qualité du bois.

Le conseil: se tourner vers du chêne, du châtaignier ou du mélèze dont les durées de vie sont proches de 35-40 ans. Et renforcer la porte par une structure en métal. Bonne isolation thermique, il est cependant important de surveiller l'état extérieur de la porte en lui redonnant un coup de peinture ou de lasure (produit qui sert à protéger le bois contre l'humidité et les champignons) tous les 5 à 10 ans.

Le PVC peut tout oser

Ce polymère thermoplastique permet une bonne isolation, n'a pas besoin d'entretien particulier et peut imiter le bois sans les problèmes liés à l'humidité. Une bonne chose quand on ne veut pas avoir à s'occuper de sa porte en continu.

Le seul bémol : il n'y a pas un grand éventail de couleurs.

Mieux que le PVC ? Le Composite!

Tout en restant dans cette optique de praticité, le composite (matériau en fibres de verre) est très résistant aux chocs, rayures. Il se peint facilement et possède une excellente isolation.

Quand modernité rime avec aluminium

Le maître en matière de nouveauté, c'est lui, l'aluminium !

Bonne sécurité si la porte est de qualité, un entretien quasi nul et surtout la possibilité d'une personnalisation sans limites.

Mais son isolation est faible, car c'est aussi un conducteur. Dans ce cas, on utilise une méthode appelée 'rupture de port thermique' pour affaiblir l'isolation thermique, à l'aide de barrettes isolantes (en verre, PVC ou polyuréthane) placées entre les deux plaques d'aluminium.

Lumière grâce au verre

Le verre est le matériau de l'esthétique, du bon vivre chez soi.

Avec du verre anti-effraction, nul n'osera s'aventurer au domicile. Il est bon de coupler ce matériau avec du bois ou de l'acier.

Mais le verre c'est aussi le risque des traces de doigts. L'entretien vaut donc plus au niveau de la propreté que de l'usure même du matériau.

N'hésitez pas à contacter l'une de nos 3 agences Menuiland en Basse-Normandie pour obtenir plus d'informations sur la fabrication de votre porte d'entrée.

< Retour à la liste des conseils